WHITE FENCE (US)
Warm Up & After Show Fuzzface & Ivan (+41)

VENDREDI 07 DECEMBRE
Bar: 22h
Début: 22h30
Entrée 15.-|10.- avec la carte du Salopard || After Show: 5.-

Garage Psych-Pop, Punk

Achat Billet

« Réveil, écrire, enregistrer, nourrir les chats, insomnie, baiser (?), réveil, écrire, enregistrer, nourrir les chats, insomnie »…

Esclave de ses chats? Sûrement, mais surtout d’une inspiration et d’une créativité forcenées qu’il puise dans un garage hirsute, un folk lysergique et un acide rock psychédélique.

Boulimique Tim Presley? Initialement 80 morceaux, réduits à trente composent « Family Perfume vol. 1 &2 »; bancal, filtré, rafistolé, autant que délicat.

Reverb – Echo – Fuzz.

Respectivement 3ème et 4ème album depuis la naissance de White Fence en 2010; un projet qu’il mène alors en parallèle de la formation goth, garage-soul, space rock Darker My Love (compositions et voix), des Strange Boys (chœurs et guitare) et de The Fall (guitariste de tournée) et plus récemment d’une collaboration avec Ty Segall (au Romandie le 20 novembre)…

White Fence: entre la clôture blanche qui ne pourrait mieux symboliser la « glorieuse » Amérique suburbaine et l’un des plus vieux gang hispanique de l’ouest de la cité des anges réputés pour son extrême violence, on ne tranchera pas.

Disons, que l’un comme l’autre symptomatisent bien une idée des Etats-Unis et peut-être bien de la Côte Ouest.

Et c’est bien l’Amérique que tracent les compositions de Presley, piteuse ou glorieuse peu importe, celle des sixties à la fois lumineuse et déglinguée (on pense à Red Crayola bien que Texans) qui lorgne outre-Atlantique et témoigne d’un héritage qui va des Kinks, à Syd Barrett en passant par Lennon et les Beatles.

« I’m a rock’n’roll soldier forever » dixit Tim Presley.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
  • http://whitefenceartcollective.blogspot.ch/
  • Warm Up & After Show

    Fuzzface & Ivan (+41)
    Acid Punk, Garage & Psychedelics

  • http://ostinato.tumblr.com/post/30513406380/monte-verita
  • Entrée 5.-