THE LEGENDARY TIGERMAN (PT)
Première partie
CHEYENNE (CH)

MARDI 18 MARS
Bar: 20h30
Début: 21h00
Entrée 18.-| 12.- avec la carte du Salopard

Blues, rock

Achat Billet

Multi-instrumentiste dans la pure tradition des bluesmen, Paolo Furtado aka The Legendary Tigerman jongle avec la batterie, la guitare et l’harmonica. A cette tradition il combine samples, beats et loops; et aux racines poisses, puissantes et mélancoliques du blues, il influe une énergie punk.

Furtado démarre sa carrière à la fin des années huitante comme guitariste et songwriter du groupe psychobilly portugais Tédio Boy. Il fonde ensuite Wraygunn et s’oriente vers un blues rock qu’il parfait parallèlement avec son projet solo The Legendary Tigerman.

En 2009, paraît « Femina » – œuvre à la fois musicale et cinématographique (il est aussi réalisateur). Un cinquième album composé de duos où il n’invite que des femmes dont Asia Argento, Peaches, Maria de Medeiros ou encore Phoebe Killdeer à poser leurs voix sur des reprises et des compositions originales.
2009 le voit aussi ouvrir pour Jarvis Cocker le temps d’une tournée.

Cinq albums au compteur donc, et un petit dernier « True » qui paraît en mars.

A l’occasion de la tournée de « True », Paolo Furtado laisse tomber la formule du one man band pour s’accompagner d’un batteur, une association qui n’entachera en rien l’essence des compositions de Furtado: un blues fébrile et nerveux à la sensualité sale et suggestive non sans rappeler parfois un certain Alan Vega.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Première partie
CHEYENNE (CH)

Formé de John Hasle à la guitare, Rémi Larpin à la batterie et Dayla Mischler à la voix et à l’orgue, Cheyenne s’inspire d’un blues primitif à la fois âpre, urbain, sensuel, libéré et dégage une énergie sauvage.

Après la sortie d’un premier EP « Old Stuff & Blues » en 2012, le trio se prépare pour un nouveau round prévu fin mai, qui mêlera blues, psyché, afrobeat et rock’n’roll.