Strates a 20 printemps





Champagne et tacos. Plaisir, partage & paradoxe(s), ça on peut se l’offrir. Forcément l’histoire, l’amour, on connaît. Par contre, on connaît par forcément Strates, leur histoire avec la photographie, leur collectif. Des amis sont restés, d’autres passent, salut ! Une collection dans le temps dont on ne sait ce qu’elle peut devenir, un studio photo (à louer), des fêtes, des expositions, des commandes et des essais. Le centre de l’histoire, c’est les envies, mmmmm. Au […]

Champagne et tacos. Plaisir, partage & paradoxe(s), ça on peut se l’offrir.

Forcément l’histoire, l’amour, on connaît. Par contre, on connaît par forcément Strates, leur histoire avec la photographie, leur collectif. Des amis sont restés, d’autres passent, salut ! Une collection dans le temps dont on ne sait ce qu’elle peut devenir, un studio photo (à louer), des fêtes, des expositions, des commandes et des essais. Le centre de l’histoire, c’est les envies, mmmmm. Au café: des idées foireuses, à l’apéro: un trait de génie, tant pis, l’un ou l’autre restera.

Les photographies de Strates, ici, ça pourrait être : l’illustration d’un ancien monde, des pets dans l’eau, LA grande cause, LE voyage, LA photo, une nature morte ou une photo de famille (notre famille culturelle ou la tante Berthe qui sait).

Oui… Pourquoi pas tenter un inventaire (Prévert) de la culture d’une ville ? A partir de ce numéro, Strates se joint à l’Echinococcose, pour vous donner à voir ce dont un jeunet de 20 ans est capable.

STRATES photographies, Rue de la Borde 12, Lausanne