SOUND AND VISION XV
PUMP UP THE VOLUME!

VENDREDI 18 MARS
Bar: 20h30
Début: 21h30
Projection: 10.- || Dj set: 5.-

Projection
21h30
« Pump Up The Volume : The History Of House Music – I : Time To Jack », de Carl Hindmarch, 58’, UK, 2001
Dj set
23h00
Nat (Mashup!) & Ly Sander

Documentaire réalisé par Carl Hindmarch et produit par BBC Channel 4 en 2001, « Pump up the volume : The History Of House Music » retrace sur près de trois heures et en trois partie distinctes l’évolution de la House : de ses racines jusqu’à sa naissance à Chicago [I :Time To Jack], sa diffusion dans le monde (Ibiza, l’Angleterre du Summer of Love en 1988) et le développement de la Rave culture [II : Can You Feel It], et enfin ses multiples déclinaisons en sous-genres comme la Drum’n’bass, la Techno Hardcore jusqu’à ses ramifications dans la Pop, ainsi que la starification des djs [III : From Hardcore To Handbag].

Produit pour la télé, « Pump Up The volume » n’est pas formellement délirant, il faut bien le reconnaître.

Dans son premier volet, « Time To Jack », sélectionné pour cette quinzième édition de Sound And Vision, de nombreux plans classiques d’interviews se succèdent, entrecoupées de travellings parfois superflus de Chicago By Night.
Des images qui masquent à peine l’absence regrettable de plus d’archives filmiques et photographiques.

La musique? Oui, bien sûr, même si les extraits seront toujours trop courts et la sélection forcément partielles pour un format de 52′.

Jamais édité en DVD, le seul moyen de le projeter, c’est à partir d’un DVX, dans une qualité qui pourrait laisser à désirer.

Et pourtant, il ne fait aucun doute que le film mérite d’être projeté puisque c’est le seul visionné jusqu’à ce jour qui ait su mettre en perspective avec autant de pertinence et de sensibilité cette époque et cette scène.

« Time To Jack » regorge d’anecdotes qui ne laisseraient pas insensible, même le plus insensible au genre.

Le film dévoile, entre autre, comment le génie peut naître de naïfs et doux premiers émois amoureux – La part de hasard et d’accidentel qui peut intervenir dans le processus créatif – La place fondamentale d’autres mediums, comme la radio dans la définition et la précision d’un courant musical – Une part d’ombre aussi, celle d’un label, déterminant dans la diffusion des productions chicagoanes, mais qui détient pourtant jusqu’à ce jour un record de spoliation d’artistes jamais égalé …

« Sound And Vision » – quinzième édition – présente le visage diurne de toute une scène qui documente avec fierté et nostalgie une histoire, celle de la House qui, avec ce drôle de génie, a su confondre dans une parfaite alchimie le sexy et la mélancolie…

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

DJ SET
NAT (MASHUP !) & LY SANDER

Disco, Philly Sounds, Italo Disco, Proto & Classic House