Soirée de soutien à Phictiv, label de l’association Imploz

SAMEDI 27 FEVRIER
Bar: 20h30
Début: 22h
Entrée: 13.-//8.- dès 02h00

Le Bourg ouvre ses portes à Phictiv, label de l’association Imploz le temps d’une soirée de soutien, suite à la faillite de leur distributeur Neuton. Live et Djs sets en échange d’un geste de solidarité pour l’un parmi tant d’autres labels qui ont eu à subir les conséquences amères de l’insolvabilité de nombreux distributeurs de vinyls de musique électronique.

Phictiv Party
22h00 – Entrée 13.-

La fin de la décennie 00 aura vu l’industrie de la musique (entre autre le secteur du vinyl de musique électronique) essuyer une succession de profonds revers face aux nouveaux supports digitaux, et face à cette paradoxale plate-forme qui les porte : Internet.

Aspiré dans le sillage cataclysmique  de ces nouveaux formats comme le Mp3, qui ont enterré sur leur passage de nombreux secteurs pour en ouvrir, certes, d’autres, Phictiv a subi les désagréables conséquences de cette révolution digitale, probablement mal anticipée, ou dont la force de frappe a été trop longtemps méprisée par le monde de la distribution.

A l’automne 2008, la rumeur enfle jusqu’à l’annonce officielle, début décembre, de l’insolvabilité de Neuton. Une banqueroute  qui suit de près celle des distributeurs anglais d’Amato et  Intergroove, ainsi que celle des Japonais de Cisco.

Dans le cas de Neuton, plus de 80 labels, dont Phictiv, subissent effectivement un ricochet direct et frontal de la faillite du distributeur allemand. : factures ouvertes suspendues et stocks engloutis.

Dans une industrie qui sanctionne rarement le talent, mais qui se plie à des logiques de marché qui laissent trop souvent sur la touche les petits, et bien malgré des pertes conséquentes, le label n’a pas renoncé, et planifie aujourd’hui une sortie annuelle. Un choix privilégiant la qualité de ses productions.

Vinyls au placard, le label s’aligne désormais uniquement sur le format digital…

Et c’est heureux, car sans cette détermination, la passion et les talents émergents des labels indépendants, la musique en tant qu’Art n’existerait tout simplement pas.

Attentif  à l’énergie, à la créativité et au travail majoritairement « sans compter » des petits labels, le Bourg, qui collabore principalement avec ceux-ci, ouvre logiquement ses portes à Phictiv, label de l’association veveysanne Imploz, le temps d’une soirée de soutien.

Alors voici le deal: 13.- (chiffre porte-bonheur selon les croyances) en échange de votre bonne conscience et surtout d’une soirée portée par deux des producteurs parmi les plus intéressants que compte la Suisse occidentale : Crowdpleaser et Gregorythme.

L’occasion de les réunir à nouveau, puisque les deux artistes ont produit ensemble la sixième et dernière sortie en date de Phictiv : « Gygsaw », maxi quatre titres paru à l’automne 2008, juste avant l’effondrement de Neuton…

Yvan Barbafieri fonde l’association Imploz en septembre 2002, conjointement à Phictiv Records, label de l’association.

Support administratif pour des artistes et labels indépendants de musique électronique, Imploz partage son expertise dans la gestion comptable et la promotion de Viking Music, Phictiv, Arm Records, Cadenza et Stockholm Audio.

Parallèlement à ces activités, Imploz est active dans la programmation et le booking de nombreux Djs et producteurs, pour feu la marathonienne Dachkantine à Zürich,  pour Das Schiff à Bâle, et fonde et développe sur trois éditions entre 2004 et 2007, Air Festival à Reconviliiers. Open air dédié aux musiques électroniques. L’association est actuellement à la recherche de nouvelles possibilités pour une quatrième édition en 2010

L’association opère un virage important entre 2005 et 2006, en décidant de recentrer ses activités administratives uniquement sur son propre label : Phictiv. Six parutions depuis 2004, signées, entre autres, Kalabrese, Quenum, Crowdpleaser ou encore Gregorythme. Le label continue de produire, malgré les déconvenues financières rencontrées avec son distributeur, et prévoit aujourd’hui une seule parution par année.

Longue vie à Imploz !

Crowdpleaser (Wagon Repair) (GE)

Crowdpleaser, producteur remarqué et maintes fois salué, est déjà l’auteur de plus d’une trentaine de maxis et de remixes techno et deep house.
Il proposera un dj set à l’occasion de cette soirée de soutien.

Crowdpleaser//DJ set enregistré au Montreux Jazz Festival/MDH Club/16.07.09

Gregorythme (Cityfox) (VD)

Gregory Poncet aka Gregorythme est une moitié du duo de deeptechno Digitaline qu’il forme depuis 2003 avec Laurent « Laps » Bovey. Live en solo au programme.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Dan (Digital Natives) (VD)

Amis de la famille Phiktiv, Dan  s’associe également à l’événement avec un dj set Nu-Disco, Indie Dance et Electro.

Valerio (Supermafia) (NE)

Créateur du V-SCRATCH, appareil qui permet de créer des visuels à partir du mouvement de la cellule du platine, c’est Valerio à l’image. Membre du collectif SUPERMAFIA et formé aux nouveaux médias, il œuvre dans la production de vidéos et dans le Vjaying.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube