ORCHESTRA OF SPHERES (NZ)
PREMIERE PARTIE: SHAZAM BELL (CH)
AFTERSHOW: THE GO’S

VENDREDI 29 NOVEMBRE
Bar: 21h30
Début: 22h00
Entrée 15.-|10.- avec la carte du Salopard || Aftershow: 5.-

Ancient Future Funk || Electronica & African roots

Achat Billet

ORCHESTRA OF SPHERES (NZ)
Ancient Future Funk

Baba Rossa : guitare en boîte à biscuits et sexomouse marimba – E= MC303: basse carillon – Mos Ioccos : Gamelan et claviers – Jemi Hemi Mandala: batterie.

Surnoms farfelus, tenues de scène et scénographie improbables qui titillent nerveusement la rétine et instruments customisés, c’est l’outrance, l’absurde et le kitsch qui habillent ce chromo vivant.

Du bout du monde (de notre point de vue géographique), Orchestra Of Spheres naît à Wellington, Nouvelle-Zélande en 2009 ; ou d’un autre monde où l’on vénère moins Panurge et le rugby que l’on ne s’incline face aux dieux lysergiques, la musique du combo – propre débridage sonique – centrifuge les influences de la no-wave polynésienne, du free jazz de Sun Ra, du disco psychédélique et des beats extatiques du Kuduro.

Deux albums au compteur dont le petit dernier « Vibration Animal Sex Brain Music » lévite agité sur les scènes européennes à l’occasion de sa sortie début novembre.

PREMIERE PARTIE
SHAZAM BELL (CH)
Electronica & African roots

Caribou, Moderat ou John Talabot comme inspiration électronique, Shazam Bell (projet solo du guitariste de Josef of the Fountain) voue également un culte à la musique africaine et à certains des ses plus éminents représentants : Fela Kuti, Manu Dibango ou Mulatu Astakte (parmi d’autres) dont il puise ses samples dans le mythique répertoire.

Un exercice de funambule au coeur du processus de création de ses morceaux où se mêlent la froideur de l’électronique à des résonances plus organiques.

Après un premier Ep éponyme paru en 2012, 2014 promet la sortie d’un deuxième opus studio.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

AFTERSHOW

THE GO’S
Old Funk, African Soul, Rock 60’s

Entrée 5.-