OORUTAICHI (J) // AFTERSHOW: RIVIERA (CH)

VENDREDI 20 NOVEMBRE
Bar: 21h
Début: 22h
Entrée 12.-//5.- avec la carte du Salopard//Aftershow 5.-

Folklore électro-imaginaire sur la scène du Bourg avec le live d’Oorutaichi, projet solo de l’artiste japonais Taichi Moriguchi, patron du label Okimi Records et artiste aux nombreuses collaborations. Quel est le point commun entre le Tai-Chi, art martial chinois développé par des moines guerriers taoïstes et le folk électronique de Oorutaichi aka Taichi Moriguchi ?
Euh…, et bien aucun.

oorutaichi

Taichi Moriguchi, originaire d’Osaka, commence à empiler des couches sonores sur un petit enregistreur quatre pistes à la fin des années nonante à partir d’instruments acoustiques et des objets qui l’entourent.

3432001Il se met rapidement à la programmation, au sampling et créé une musique qui laisse d’abord penser à une rencontre entre la musique World et la musique Electronique.

Mais là où sa démarche interpelle, c’est que ce résultat se fonde sur deux éléments : des boucles électroniques certes, mais surtout celui d’une langue inventée.

Le résultat est plutôt troublant puisque son imaginaire renvoie à des impressions connues qui n’ont rien à voir avec ce langage pourtant inconnu.

Associé au Bongo et aux fanfares digitales, ça peut rappeler les chants traditionnels japonais comme ceux d’ethnies africaines.

Et Oorutaichi ne s’embarrasse pas de cohérence, ni de frontières strictes. D’un morceau à l’autre, les influences varient autant des beats secs et césurés proches de la scène de Sheffield et d’Aphex Twin, des références explicites au Reggae Dancehall, des kicks Disco, que de la House d’un Maurice Fulton, comme sur son Ep « Misen Gymnastics » paru en 2007.

Sens ouverts sur la prolixe scène underground japonaise qui n’atteint que trop rarement nos frontières et qu’on se réjouit de vous faire découvrir.

Avis aux amateurs autant de Folk autant que de musique Electronique.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

Aftershow: Riviera (Dan (Digital Natives) & Valerio (Supermafia))

00h00

Entrée 5.-

Cosmic Disco, Tubular Funk, Electro Soft

Nu-Disco, Indie Dance et Electro seront à la base de la formule que livrera Riviera le temps de ce set audio-visuel.

Quand c’est soft ça reste dansant. Quand les mélodies se salissent un peu, ça n’effraie pas le groove. Quand ça râpe, c’est quand même chaud. Quand ça s’adoucit, c’est pas pour être gentil.
Riviera ou l’heureuse rencontre des contraires.

Riviera, c’est Dan au son.

Membre du collectif Digital Natives, quand il ne gratte pas du sillon, il s’attelle  à l’organisation d’événements blogosphéro-électronique et à la production.

Créateur du V-SCRATCH, appareil qui permet de créer des visuels à partir du mouvement de la cellule du platine, c’est Valerio à l’image. Membre du collectif SUPERMAFIA et formé aux nouveaux médias, il œuvre dans la production de vidéos et dans le Vjaying.