NOWHERE (ch)
Première partie : Goodbye Ivan (ch)
Dj set: St Plombs’s Pleasure Principle

VENDREDI 31 MAI
Bar: 21h30
Début: 22h
Entrée 12.- || Dj set: Entrée 5.-

Vernissage de la sortie du coffret du film en Blu-Ray & Cd
Ciné-concert

Achat Billet

De Pascal Greco sur une musique de Goodbye Ivan jouée en live

« Nowhere », c’est un peu ici, mais surtout ailleurs.

Deuxième volet d’un triptyque, le nouveau film de Pascal Greco parvient à mettre en image un lieu fantasmé où se croiseraient des mégapoles asiatiques sans âme, des confins islandais poignants, des feux d’artifices luminescents.

A mi-chemin entre l’œuvre d’art et le documentaire, Nowhere c’est une histoire sans parole où la musique donne le ton. L’univers sonore, composé par Goodbye Ivan, vient souligner et amplifier les sensations visuelles.

Une forme de sublimation de l’image par la musique, où chaque mouvement de caméra, chaque plan est soutenu par une note ou un rythme, et plonge ainsi le spectateur dans une histoire pleine d’imprévus et d’impressions.

Avec Nowhere, Pascal Greco change la donne. Contrairement à la chaleur de Super 8, premier volet du triptyque, l’image de ce deuxième opus se fait digitale et froide alors que la musique, elle prend le chemin inverse. En utilisant des instruments « chauds », Goodbye Ivan contrebalance l’image avec une sensation totalement organique.

Mais s’ils ont renversé l’ordre des choses, Pascal et Arnaud conservent cette idée de petites capsules métaphoriques où le son et l’image se parlent et s’entrechoquent.

Conception, production, montage & réalisation par Pascal Greco
Composition musicale par Goodbye Ivan

Première partie : Goodbye Ivan (ch)
Piano solo

PASCAL GRECO Photographe et réalisateur autodidacte, Pascal Greco produit et réalise avec Charles Hieronymi deux documentaires entre 2003 et 2006.

Swiss Fashion Design, documentaire sur la mode suisse ainsi que Tokyo Streets, film sur les tendances urbaines de la capitale japonaise.

En 2008, Pascal Greco réalise SUPER 8, un film poétique et psychédélique, sur une musique originale de Kid Chocolat, qui sera le premier volet d’une trilogie.

Trois ouvrages de ses photographies ont déjà été édités. Le premier Kyoshu, nostalgie du pays (Infolio, 2007) présente des moments de vie à travers le Japon. Le second SEOUL SHANGHAI TOKYO (IDPURE, 2010) réunit des photographies qui révèlent le contraste entre l’architecture moderne et l’architecture délabrée de ces trois grandes villes, et le dernier ouvrage RATRAK (Verlhac, 2012) qui révèle les stations de ski, de nuit, grâce au faiseau de lumière de la machine.

GOODBYE IVAN Projet du multi-instrumentiste Arnaud Ivan Sponar, mélancolique et cinématographique, la musique de Goodbye Ivan expérimente le vide et joue avec l’espace. Une musique destinée à l’errance et à l’exploration de territoires inconnus, un résultat qui inspire les larmes et l’envie de casser les meubles.

Sur scène, un piano, une guitare acoustique et une armée de sons aléatoires. On l’aura vu en Suisse, en Russie, aux Etats Unis, en Allemagne, en République Tchèque, etc.

Goodbye Ivan a sorti deux albums, The K Sydrome & Intervals, sous le label Shayo, ainsi que plusieurs EPs en digital et vinyls. Il produit également d’autres artistes.

Goodbye Ivan, genevois d’adoption, est actuellement basé à New-York, où il prépare son troisième album et écume les salles de Manhattan et de Brooklyn.

DJ SET

St Plombs’s Pleasure Principle

House, Disco, Funk

23h30 || Entrée 5.-