MULTICEPHAL TOUR • WHAT’S WRONG WITH US? & THE PROTEINS





Rock expressioniste au Bourg le vendredi 9 octobre avec le passage du «Multicephal Tour» de What’s Wrong With Us? et de The Proteins. Entre cabaret Dada, désinvolture Punk, guitares grinçantes, griffes de chat, vocalise sous hélium, infrabasses saxophoniques, et diva triturant ses associations d’idées, le up- de la scène underground genevoise est de passage à […]

Rock expressioniste au Bourg le vendredi 9 octobre avec le passage du «Multicephal Tour» de What’s Wrong With Us? et de The Proteins. Entre cabaret Dada, désinvolture Punk, guitares grinçantes, griffes de chat, vocalise sous hélium, infrabasses saxophoniques, et diva triturant ses associations d’idées, le up- de la scène underground genevoise est de passage à Lausanne. Centres nerveux en crise et sortie de route des neurotransmetteurs assurée. Aïe! Aïe! Aïe! Ça cogne un peu, mais ça fait du bien…

Deux combos distincts, mais suffisamment de similitudes pour tracer un bout de route scénique côte à côte, le temps d’une mini tournée suisse durant tout le mois d’octobre. Genève en commun, mais surtout un Rock haut voltage, traversé par de nombreuses influences, distinguant et unissant pourtant dans une démarche similaire, What’s Wrong With Us? et The Proteins: une énergie effrénée pour un Rock made in fonds de cave.

Déjà deux albums pour What’s Wrong With Us? formé en 2002 après une collaboration avec les New-Yorkais de Nervous Cabaret. Il ne leur aura fallu que quelques mois entre la naissance et l’édition de leur premier 45 tours éponyme paru sur Domestique Records, pour se faire un nom, avec la complicité du musicien avant-gardiste et ingénieur du son amé ricain Bob Drake. Influences Jazz, Rock, Electronique et Cabaret pour ce quatuor pétulant qui cumule les collaborations et les groupes.

What’s Wrong With Us?, c’est l’hyperactif de la scène Rock Expérimental genevoise Julien Israelian à la batterie, aux percussions et à la bricole de samples maison, également membre de Poppins, Les Legroup, collaborateur des Dead Brothers et Dj dans le collectif Risotto Revox. C’est aussi l’impressionnant saxophone basse de Jonathan Delachaux, ce dernier étant également membre de Les Legroup, des Dead Brothers, mais aussi de la formation indienne Pnadit Prakash et américaine Nervous Cabaret.

C’est Stéphane Povitch Augsburger à la guitare et au chant, membre aussi des British Garden Party, du Cabaret d’Avant-Guerre, de Poppins et de Triolisme. Collaboratrice et membre des Dead Brothers, de Der Klang et du Nervous Cabaret c’est enfin et surtout les vocalises graves et souples, et l’écriture automatique de Zoé Cappon. Une écriture à la croisée du Surréalisme, de Lynch et du cabinet d’analyse, comme par exemple sur le titre «Daddy». Simple et direct: le père de Zoé tue quelqu’un face aux rires de sa mère qui assiste à la scène… What’s wrong with you Zoé?

Peu importe la réponse, l’essentiel étant que What’s Wrong With Us? continue, au grand bonheur de tous, de tourner le très abouti «Cat’s Claw» («griffe de chat» en anglais) paru en 2008 sur Urgence Disks, tout en pensant déjà à son prochain album.

Tension élevée et rythmes de croisière énervés pour The Proteins formé en 2006 autour du leader, chanteur et guitariste, Nico, entouré de Gab, deuxième chanteur au timbre aigu, de Ulf à la basse, et de David à la batterie. Dérapages non contrôlés et accélérations brutales. Avec The Proteins, c’est la menace du crash à chaque virage. Taillées dans le roc, les sonorités du groupe oscillent entre Punk euphorique, Groove primaire et oscillations psychédéliques. Avec «I Know You», premier opus remarqué et beaucoup de scène, le voyage ne fait que bien commencer et promet d’être long.

Cabaret Punk-Rock expérimental donc, pour taper du pied et expurger le poids des désagréments et soucis du quotidien, et plus généralement, de celui de la vie.