MONTELLY FILM FESTIVAL
Aftershow: St Plomb (Brut!, Perspectiv, Third Ear)

SAMEDI 16 JANVIER
Bar: 19h
Début: 19h
Festival: Entrée libre//Aftershow: 5.-

Pour tous ceux qui ne sont pas invités aux soirées VIP de Soleure, voici une alternative simple et conviviale!
Pour la sixième édition de ce petit festival, nous vous proposons une pelletée de courts-métrages de tous les coins du monde. Le mot d’ordre du festival: des films bêtes et méchants, surprenants, engagés, sinistrement drôles ou juste bien foutus. On passe de l’un à l’autre sans crainte de s’ennuyer et entre chaque session, vous pourrez grignoter quelques délices salés et sucrés. Les détails du programme: c’est ici…

affiche-montelly2010

Pour ceux qui n’étaient pas là au début, et il y en a beaucoup, il est bon d’expliquer que ce festival du film est né dans la ferveur d’une certaine époque du Café de Montelly, où il y faisait bon vivre et manger.

Chaque 2ème week-end après la rentrée des vacances d’hiver, ce festival se mettait en place au milieu des tables et des chaises du bistrot, et deux projecteurs, de part et d’autre de la salle, projetaient des films.

Quand le Café de Montelly a été remis, et que le Café-théâtre du Bourg a ouvert ses portes, le Festival du Film de Montelly y a tout naturellement trouvé un nouveau toit.

L’événement avait une couleur et un public enthousiaste. Alors, afin de signifier à chacun que son âme n’avait pas changé, il a gardé son nom. Mais n’étant plus lié au quartier de Montelly, c’est devenu une appellation.

Quant à l’essentiel, c’est-à-dire son contenu, il propose toujours une majorité de courts métrages, classés en trois catégories: la première « Fallait pas commencer… » plutôt ludique, surprenante et cocasse; la deuxième « Faut pas pousser Mémé… » un peu plus bousculante; et la dernière « Faudra pas venir pleurer… » qui ne vous laissera définitivement pas indifférent.

Pour ceux qui apprécient le second degré et l’humour noir !

Fallait pas commencer
Programme I
19h00 – Entrée libre

Packing, Behrooz karamizade, 4′, Allemagne, 2009

Dans l’effervescence d’un marché, deux petits garçons à la trop lourde responsabilité de ramener de quoi nourrir leur famille. Premier film  d’une trilogie sur l’enfance en Iran.

Image de prévisualisation YouTube

Brave Donkey, Gaysorn Thavat, 12’, 2008, Nouvelle-Zélande

Brian ne pensait pas qu’il avait encore quelque chose à perdre… on n’est jamais trop attentif à sa dignité…

Image de prévisualisation YouTube

Sunday Mornings, Jannicke Laker, 9’, 2008, Norvège

Retour périlleux chez soi après une soirée plutôt arrosée…

The Last Breath, David Jackson, 15’, 2009, Royaume-Uni

Une famille se livre à une idyllique excursion en plongée sous-marine. Celle-ci vire au cauchemar quand celle-ci refait surface et s’aperçoit qu’il n’y a plus d’air à respirer sur la terre ferme…

Little Face, Matthew Walker, 11’, 2009, Royaume-Uni

Nathan n’avait jamais imaginé pouvoit revoir Little Face un jour. Little Face avait toujours gardé espoir.

Image de prévisualisation YouTube

Unexpected Company ?, Helge Skoog & Tomas Norstrom, 4’, 2008, Suède

Quelle magnifique soirée au bord de la mer ! Un dîner délicieux, un verre sur la terrasse, mais il fait de plus en plus chaud…

Tile M for Murder, Magnus Holmgren, 8’, 2008, Suède

Lors d’une partie de Scrabble particulièrement réaliste, un mari trouve l’opportunité inespérée de se débarrasser de sa femme exécrable.

Image de prévisualisation YouTube

Une leçon particulière, Raphaël  Chevènement, 10’, 2007, France

Cyril, dix-sept ans, prend un cours particulier de français avec Éva, vingt-sept ans. Ils étudient un poème d’amour de Victor Hugo.
http://video.google.com/videoplay?docid=7724092884717406857

Faut pas pousser Mémé
Programme II
21h00 – Entrée libre

Rosarot, Inès C. Geisser & Kirsten C. Geisser, 1’, 2009, Allemagne

Deux personnes trouvent soudainement deux paires de lunettes identiques dont les verres revêtent la forme d’un cœur. Elles décident de les porter et se retrouvent « aveuglées par l’amour ».

Dirty Martini, Iban del Campo, 24’, 2009, Espagne

« Le burlesque est le nouveau punk-rock » que ces filles bien dans leur peau pratiquent dans les night-clubs et les cabarets off-off Broadway de New York. Entre Russ Meyer et John Waters, ce documentaire, plongée dans l’art du burlesque est aussi un portrait de femme.

Edgar, Fabian Busch, 13’, 2009, Allemagne

Un sexagénaire peine à occuper son temps libre, maintenant que le monde du travail l’a libéré de ses devoirs… Pas facile de se sentir encore utile, ni exister une fois à la retraite.

Image de prévisualisation YouTube

The Herd, Ken Wardrop, 5’, 2008, Irlande

Un éleveur et sa mère évoquent l’arrivée d’un étrange animal parmi leur troupeau de vaches Limousines.

Image de prévisualisation YouTube

Succes, Diederik Ebbinge, 11’, 2008, Pays-Bas

Joe Knol connaît une grande réussite personnelle…

Mom, Andy Muschietti, 3’, 2008, Espagne

Deux sœurs font tout ce qu’elles peuvent pour éviter de se confronter à leur mère qui semble visitée par une étrange et effrayante planète, différente de celle qu’elles habitent.

Saltmark, Robin Haig, 10’, 2008, Royaume-Uni


Dans une petite ville écossaise, une adolescente est forcée à tenir compagnie à son grand-père. Quand la corvée de la promenade se transforme en franche humiliation, elle se retrouve face à un dilemme : l’honneur de son grand-père ou sa propre dignité?

Wolves, Rafael Sommerhalder, 6’, 2009, Suisse

Un loup qui hurle à la mort, une situation embarrassante et une occasion manquée. L’amour est fait de courage.

Tokyo Rock’n’Roll, John Canciani, Suisse, 2007, 5′

A Tokyo, tous les dimanches après-midi, des rockeurs dansent dans un parc.

Faudra pas venir pleurer
Programme III
22h00 – Entrée libre

La dernière journée de Bulkina I.S., Alexey Andrianov,13’, 2009, Russie

La sonnette retentit; Boulkine ne s’attendait pas à cette étrange visite.

Beast, Lars Arendt, 12’, 2009, Danemark

Papa bat Maman. Benjamin, dix ans, en a assez. En prenant en otage son chiot adoré, Benjamin veut forcer son père à s’excuser auprès de sa mère. Malheureusement, Papa n’est pas du genre à s’excuser.

Misère s, Isabelle Vossart, 8’, 2007, France

André et Yvonne s’aiment. Ils se haïssent de s’aimer autant. Jusqu’où cette relation exclusive peut-elle les mener ?

Surmenage, Alexandre Leblanc, 15’, 2009, Canada

L’univers de Jérôme bascule lorsque son fils disparaît. S’ensuit une course contre la montre pour retrouver l’enfant perdu.

Keine besonderen Vorkommnisse, Lennart Ruff, 12’, 2009, Allemagne

Au Kosovo, deux soldats allemands de la KFOR surveillent une route de campagne.

Andante Mezzo Forte, Annarita Zambrano, 20’, 2008, France

Marc, Lycéen de 16 ans a un emploi du temps soutenu :chercher sa sœur à l’école, préparer son Bac, marchander un peu de liberté avec sa mère, trouver du temps pour sa petite copine et puis… Et puis il y a plein d’imprévus et la vie n’est pas toujours facile. Et ce n’est que le début de la semaine.

Image de prévisualisation YouTube

Aftershow: St Plomb (Brut!, Perspectiv, Third Ear)
00h00
Entrée: 5.-

Deep House, Afro, Disco


l_d751294d0a594dadb3f17531a330096f

Aucune règle ni recettes pour St Plomb, mais une addiction au Groove.

C’est en tant que batteur d’une formation de Funk-Rock qu’il fait ses premières armes musicales avant de troquer les baguettes pour le sampler et les platines.

Le Funk reste depuis l’ingrédient de base de sa musique comme en témoigne ses tracks, dj sets, lives aussi bien que ses compositions pour des ballets de danse contemporaine.

Un ingrédient qu’il développe depuis le début des années nonante lui permettant progressivement d’atteindre la texture propre de ses productions Techno et Deep House.

Des titres comme Rather Be, Shake A Leg, A bat In my Shoe et Today, aussi bien que 18 Years and 123 (extrait d’un premier album composé et produit avec le Dj et producteur Crowdpleaser) ont été largement diffusés et salués par la critique.

De ce premier opus, plusieurs titres ont été édités sur des mixes et compilations de référence parmi lesquels : « How To Kill A Dj » d’Ivan Smagghe, « Dj Kiks » de Tiga et « Immer 2 » de Michael Mayer.

2009 a apporté son lot de nouvelles productions en solo dont « Flight Back », morceau Deep House, track Deep House sorti sur le label Contentismissing.