MONTELLY FILM FESTIVAL





C’est quoi ce nom ? Ils se la pètent au Bourg, eux ils écrivent en anglais !!! Pour ceux qui n’étaient pas là au début, et il y en a beaucoup, il est bon d’expliquer que ce festival du film est né dans la ferveur d’une certaine époque du Café de Montelly, où il y faisait bon vivre et […]

C’est quoi ce nom ? Ils se la pètent au Bourg, eux ils écrivent en anglais !!!

Pour ceux qui n’étaient pas là au début, et il y en a beaucoup, il est bon d’expliquer que ce festival du film est né dans la ferveur d’une certaine époque du Café de Montelly, où il y faisait bon vivre et manger.

Chaque 2e week-end après la rentrée des vacances d’hiver, ce festival se mettait en place au milieu des tables et des chaises du bistrot, et deux projecteurs, de part et d’autre de la salle, projetaient des films choisis avec enchantement. Quand le Café de Montelly a été remis, et que le Café-théâtre du Bourg a ouvert ses portes, le Festival du Film de Montelly est tout naturellement venu s’y lover.

L’événement avait une couleur et un public enthousiaste. Alors, afin de signifier à chacun que son âme n’avait pas changé, il a gardé son nom. Mais n’étant plus en rien lié au quartier de Montelly, c’est devenu une appellation.

Quant à l’essentiel, c’est-à-dire son contenu, il propose toujours une majorité de courts métrages, quelques moyens métrages et un long. Le ton est joyeux et bon enfant, avec des séries de films classés en trois catégories; la première «Fallait pas commencer…» plutôt ludique, surprenante et cocasse; la deuxième «Faut pas pousser Mémé… » un peu plus bousculante; et la dernière «Faudra pas venir pleurer… » qui ne vous laissera définitivement pas indifférent.

Pour ceux qui apprécient le second degré et l’humour noir avec bonheur ! Des films bêtes et méchants, surprenants, engagés, sinistrement drôles ou juste bien foutus. On passe de l’un à l’autre sans crainte de s’ennuyer et entre chaque session, vous pourrez grignoter quelques délices salés et sucrés.
Il fait chaud, c’est sympa et c’est gratuit !