L’ETE DU BOURG
SIMPLE & SANS PRETENTION
ERIC A. & JEROME
Le Bourg A L’ELYSEE
La Nuit des images

VENDREDI 24 JUIN
Bourg Bar: 23h || Elysée: 18h00
Bourg Début: 23h || Elysée: 18h00
Au Bourg: Entrée 5.- || A l'Elysée: Entrée libre

Soulful/Deep/Afro House & nu/Italo/Cosmic/classic Disco au Bourg
&
Le Bourg à l’Elysée: La Nuit des Images

L’été du Bourg


Image de prévisualisation YouTube

La Nuit des Images

Les Salopards s’en vont au parc, et comme un pont ne fait pas une plage, l’habit ne fait toujours pas le moine : Pour la Nuit de l’Image, Le Bourg fera le son : Avec une programmation musicale éclatée, bien comme on l’aime : du Swing de Poussin au Rockabilly pure souche, en passant par la performance noise et le clubbing expérimental…

L’ambiance du Bourg-Plage, la programmation du Bourg : Le Bourg est à l’Elysée !

SWING DE FOU

Jazz / New-Orleans
18h30 Devant le musée
22h à 00h30 Au fil des bars

Swing de Fou réunit des musiciens romands et « francs-voisins » autour d’un répertoire presque exclusivement composé de morceaux New-orleans. Si on leur en laisse la liberté, ils se déguisent volontiers en poussin, en vache ou en tigre, puisant leurs costumes dans leur nouvelle collection printemps-été 2011. Si on leur en laisse la liberté, ils jouent et se promènent un peu partout en semant un joyeux capharnaüm sonore. Si on ne leur en laisse pas la liberté, il se peut qu’ils le fassent quand même.

DAVE PHILLIPS (CH)

Fields Recordings / Noise
20h Terrasse sous les arbres (devant le musée)
23h Entrée du parc, sous les arbres

Né à Zurich d’une mère française et d’un père anglais, Dave Phillips parcourt le monde pour réaliser de nombreux projets sonores prenant la forme de performances, lives et installations. Après la courte et intense existence de son groupe d’extrême hard-core Fear Of God qu’il a fondé en 1987, Dave Phillips a poursuivi en solo ses expérimentations sonores. Il porte un intérêt tout particulier pour les compositions sensorielles et psychotropes qu’on trouve dans la nature : le vent, l’eau et tout particulièrement les mélodies produites par les insectes ou les amphibiens.
Ce 24 juin, pour la Nuit de L’image, Dave Phillips nous présente deux sets de Field Recordings. Une fois n’est pas coutume, ce sera en plein air (et en plein jour pour le premier set). A découvrir, 2 fois !

KING AUTOMATIC (F)

One-man-band’s Boogie Garage Rockabilly
20h30 Devant le musée
00h15 Terrain de basket

Après avoir écumé les scènes 90’s comme batteur du groupe Punk français The Thundercrack, King Automatic se la joue solo au tournant du nouveau millénaire, en incarnant un One-Man-Band radical, déjanté, sous l’influence d’une constellation de style musicaux et faisant sien le vieil adage : « Mieux vaut être seul que mal accompagné ».

Il sample claviers, guitare, harmo, maracas. Il chante, il cogne tambours et caisse claire en assénant de frénétiques coups de cymbales à ses riffs de guitares, créant un paysage sonique inouï. Le One-Man-King a largué les amarres, libéré des entraves et des contraintes Rock’n’Rollesques traditionnelles…

Mesdames & Messieurs, venez rejoindre King Automatic dans son unique odyssée et explorer le Rock’n’Roll du monde entier !

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube

LUFT (CH)

Musique Electronique
00h30 : Terrasse sous les arbres (devant le musée)

Parcourant depuis 2006 les meilleures scènes et clubs suisses de musique électronique, les deux acolytes de Luft, campés derrière leurs moustaches, se sont fait connaître en associant sons acoustiques et instrumentaux (banjos, castagnettes, tuba) aux sons de leurs synthétiseurs et de leurs boîtes à rythmes. Depuis la sortie de leur EP sur le label Raoul, leur musique résolument dansante, psychédélique et délurée est jouée par les dj les plus audacieux, qu’ils soient saint-gallois, écossais, moscovites ou mexicains… Mais c’est en live que l’on se rend vraiment compte du niveau d’énergie hystérique qu’ils dégagent derrière leurs micros, leurs laptops et leurs machines.