RIP IN THE SPACE : Talc & Lune Palmer
Les Chroniques du prévisible: Blok & Francioli

MERCREDI 16 DECEMBRE
Bar: 18h
Début: 18h30 // 20h30
Apéro-chronique 10.- avec un verre offert // Soirée Rip in The Space: entrée libre

18h30: LES CHRONIQUES DU PREVISIBLE AVEC LE DUO BLOK-FRANCIOLI.
Ne manquez pas le rendez-vous éphémère de Blok et Francioli. C’est le calendrier de l’Avant qu’on vous propose, histoire de ne rien oublier du drôle de monde dans lequel on vit dans cette atmosphère faussement heureuse des préparatifs des fêtes de fin d’années…

20h30: Soirée « Rip in the space »
Le Groupe de la Riponne vernit une année d’exception, ses livres, ses cds… et 2 concerts rien que ce soir: LUNE PALMER et TALC !
www.riponne.ch

La collection « Rip on / off » est le résultat d’une collaboration initiée en 2008 entre le Lausanne Underground Film & Music Festival, qui vise à faire découvrir au grand public des expérimentations cinématographiques et musicales novatrices mais marginalisées, et le Groupe de la Riponne, collectif lausannois de chercheurs en sciences humaines et sociales qui traduit et édite des oeuvres littéraires, théoriques et critiques chez Van Dieren Éditeur à Paris.

La collection « Rip on / off » entend remplir trois objectifs :
1. un objectif documentaire : donner accès aux textes des artistes eux-mêmes qui décrivent leur travail et leur réflexion sous forme de manifestes, études critiques, entretiens, journaux, protocoles d’expérimentation ou récits de fiction ; présenter aussi leur univers musical, puisque chaque livre est accompagné d’un cd inédit offert, composé par l’artiste spécialement pour l’occasion ;
2. un objectif pédagogique : présenter les textes choisis en offrant au lecteur curieux une introduction qui lui permette de comprendre les mouvements culturels dans lesquels ces artistes se situent, tant au niveau des scènes musicales évoquées au sein de l’univers complexe des musiques actuelles, qu’au niveau du rapport critique qu’ils entretiennent à l’égard de la musique occidentale ;
3. un objectif culturel : former progressivement une bibliothèque originale qui rende justice à l’

extrême diversité des courants artistiques en question, en donnant accès à leurs voix.

En 2008, nous avons édité dans la même collection Physiques sonores, un volume de traductions originales de textes et entretiens du compositeur et performeur polonais Zbigniew Karkowski, ancien élève de Iannis Xenakis, et reconnu depuis plus de vingt ans comme un pionnier de la musique bruitiste contemporaine.

Pour 2009, nous proposons un recueil de traductions originales de textes théoriques et de microfictions écrits entre 1978 et 2009 par l’un des fondateurs du mouvement harsh noise aux Etats-Unis : GX Jupitter-Larsen. Lié aux postérités diverses des mouvements punks américains, cet artiste élabore une pratique sonore du « son sale » comme poétique de l’épave. Pour ce volume, nous lui avons demandé de nous donner quelque trente petits textes qui reflètent tant son approche de la scène et de la musique, que son parcours artistique, sa conception de l’écriture et de la littérature : des textes de science-fiction y côtoient donc de petits manifestes, des essais théoriques et littéraires. Les textes se répondent les uns les autres, se complètent, fournissent quelques murmures dont les échos se feront entendre au cours de la lecture. Ce petit parcours veut montrer comment, en « saccageant » vie et scène par le son, gx Jupitter-Larsen a tenté de (se) créer une autobiographie, une cosmogonie, une syntaxe, un
univers fictif, une métrique : autant de façons de faire apparaître, dans la nullité du débris, des poétiques d’

existence vibrant encore, râpées, bêchées, érodées, vivantes par leur attachement fétiche aux outillages du son et à ses matérialités.

Du 8 au 23 décembre, tous les jours à l’heure de l’apéro, venez déguster des morceaux d’actualité revus et instrumentalisés par le duo Blok-Francioli. Un spectacle de trois-quart d’heure, créé en collaboration avec le théâtre 2.21, pour vous sortir de la fièvre du shopping de Noël et vous rappeler que, même si vous n’avez pas trouvé de cadeau utile pour votre cher petit neveu, l’apéro reste sacré et instructif.      

 

 

 

 

 

 

 

logo_rouge