LE CABARET TASTEMOT
LECTURES

MARDI 26 AVRIL
Bar: 20h
Début: 21h
Entrée libre

Romans policiers dans le panorama romand
Daniel Abimi et Michel Bory s’entretiendront de « cette affaire » et liront des pages de l’un ou l’autre de leurs romans.

Daniel Abimi

Né d’un père albanais et d’une mère suisse alémanique, Daniel Abimi, après avoir passé dix années de missions comme délégué au CICR, au Zaïre, en Éthiopie et en Afghanistan notamment, devient journaliste «de terrain» pour l’agence de presse Air, les quotidiens 24 Heures, Le Matin et Le Journal de Genève puis délégué à la communication du Département de la formation et de la jeunesse de l’État de Vaud.

Lecteur féru de romans noirs, il publie chez Bernard Campiche Éditeur, son premier roman en 2009, Le dernier échangeur, roman policier ayant pour cadre la ville de Lausanne.

Michel Bory

Né le 10 mai 1943 à Lausanne, Michel Bory, après des études secondaires à Lausanne, suit les cours de l’École supérieure de journalisme à Paris.

Engagé comme journaliste à la Radio suisse romande, il exerce ce métier également à la Télévision suisse romande.

Ayant été l’un des membres fondateurs de l’Association de films Plans-Fixes, Michel Bory réalise un long métrage, L’année du renard, ainsi qu’une demi-douzaine de moyens-métrages.

Parallèlement à ses activités professionnelles, le journaliste écrit de nombreuses pièces radiophoniques et scéniques sous le pseudonyme de Léon Marjory ou sous son propre nom.

Il crée le personnage de l’inspecteur Perrin, qui apparaît dans une suite de romans policiers à partir de 1995.

L’ancrage de la fiction dans la réalité:
Dans ses romans, la réalité côtoie la fiction, les touches de terroir succèdent aux créations imaginaires. Ainsi les habitants de Grandson, ville où l’écrivain réside, ne seront pas surpris de trouver dans ses romans des personnages et des paysages qui leur paraîtront plus que familiers.
(La plupart des informations concernant ces auteurs sont tirées de notices de la Bibliothèque cantonale et universitaire de Lausanne.)