JOY AS A TOY (BE)
VENTURA (CH)
AFTERSHOW
Rhubarb, Ptite Dépanne, Polytox et Félix

VENDREDI 11 AVRIL
Bar: 21h00
Début: 21h30
Entrée 15.-|10.- avec la carte du Salopard || Aftershow: 5.-

Pop, rock | Noise Rock

Achat Billet

Entre pop bien ficelée et émulsion sonore foutraque et débridée, les trois bruxellois de Joy As A Toy, adeptes d’un cross-over insouciant, brut et survolté nourrissent un rock sans fil conducteur qui digresse dans un joyeux bordel, un joyau brut à la dispersion pourtant maîtrisée, entre cassures rythmiques, cuivre, guitare, basse et voix.

De la pop progressive et psychédélique de Stereolab, à l’art punk/dance des Talking Heads en passant par le noise rock second degré de Deerhoof, Joy As A Toy se préoccupe moins d’identification des genres que de débauche d’énergie, de poésie et d’humour.

Le trio trace à nouveau la route après la sortie d’un dernier Ep en novembre dernier « Google A Gun » et avant la sortie d’un troisième album attendu pour l’automne prochain.

Rétroviseur braqué sur les années nonante avec pour ascendants Superchunk, Failure, Shellac, Hum, Hot Snakes ou encore Nirvana ; mené par Philippe Henchoz à la guitare et à la voix, Ventura officie depuis 2003 en trio rock aux accents noise (Diego Göhring à la basse et Michael Bedelek à la batterie).

Plusieurs splits, des collaborations avec – entre autre – David Yow (Scratch Acid, The Jesus Lizard, QUI) et trois albums dont le dernier « Ultima Necat » (2012, Africantape) a fait l’unanimité de la critique.

« Ultima Necat » est d’une force rare. Plus sombre et plus massif que ses prédécesseurs, il n’en néglige pas pour autant une solide empreinte mélodique.

Un disque qui sanctionne d’une gifle puissante et pour la postérité le sérieux savoir-faire du combo lausannois.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

AFTERSHOW

Rhubarb, Ptite Dépanne, Polytox et Félix
Rock, Pop, Hip Hop

Entrée 5.-