JOSH T. PEARSON (US)





Non. Josh T. Pearson n’est pas le batteur de Bobby Conn et de Mahjongg, même si leur ressemblance physique – regard clair et longue barbe ainsi qu’un charmant  petit défaut de prononciation – le laisserait présager. Non. Rock it! Connu pour son groupe « Lift to experience » et son seul et unique album mystique « The Texas-Jerusalem […]

Non. Josh T. Pearson n’est pas le batteur de Bobby Conn et de Mahjongg, même si leur ressemblance physique – regard clair et longue barbe ainsi qu’un charmant  petit défaut de prononciation – le laisserait présager. Non. Rock it!


Connu pour son groupe « Lift to experience » et son seul et unique album mystique « The Texas-Jerusalem Crossroads » (2001), le texan Josh T. Pearson a sorti le 15 mars dernier son premier album solo sur le label Mute : « Last of Country Gentlemen » . Un album qui porte bien son titre. Seul avec sa guitare et une voix qui puise au plus profond des émotions, Josh T. Pearson livre une country pure et sincère.

En référence certainement au succès avorté de son premier groupe ainsi qu’à sa longue traversée solitaire ponctuée durant une décennie de doutes et de concerts solos, c’est avec une certaine ironie que Josh T. Pearson résume parfaitement son disque : « Je voulais que ce soit un disque assez bon pour faire une fin au cas où je ne sortirais plus rien pendant dix ans. Il est totalement honnête et désespéré. Il faut vraiment l’écouter, c’est éprouvant, mais ça en vaut la peine. ». Eprouvant, certes, « Last Of The Country Gentlemen » ne va pas vous donner le sourire: Un requiem country qui fait acte de désillusions amoureuses torturées.

Mais il y a certaines évidences. Pour l’apprécier à sa juste valeur, il faut prendre son album tel quel tout comme son songwriting intense et nébuleux, dont la justesse vous coupera le souffle lors de son concert au Bourg le 27 avril (asthmatiques, munissez-vous de votre Ventolin).

Vous goûterez au fruit amer et précieux de cet apocalypse pour cordes et voix, non sans élégance et raffinement.

P.S.

www.myspace.com/joshtpearson