HRSTA (CA)

MERCREDI 07 AVRIL
Bar: 19h00
Début: 21h00
Entrée 12.-//5.- avec la carte du Salopard

Vague qui tord l’âme, vastes contrées intérieures et mélancolique périple sonore. La caravane HRSTA arrête son convoi au Bourg pour partager son psychédélisme noir…

Hrsta (prononcer « Her-shta »), c’est le projet de Mike Moya et Mike Moya l’un des membres fondateurs de Godspeed You! Black Emperor, formation tête de fil de ce courant communément labellisé sans juste titre Post-Rock…

Trois albums dont les deux derniers signés sur Constellation Records.

Constellation, c’est Le prolifique bastion montréalais qui compte dans son artillerie les têtes chercheuses de cette rencontre entre musique expérimentale, krautrock, rock alternatif, jazz et musique électronique, qui aboutit le plus souvent à ces plages musicales quasi exclusivement instrumentales : Godspeed évidemment, A Silver Mt Zion, Hanged Up ou encore Hrsta.

Constellation Records c’est une grande partouze musicale où les projets se forment et où les musiciens s’y échangent et s’y mélangent.

Sans pouvoir détailler ici les multiples collaborations et le tournus des musiciens qui collaborent aux trois albums en date (le dernier « Ghosts Will Come And Kiss Our Eyes » paraît fin 2007 avec Brooke Crouser (orgues et effets) en partenaire d’écriture), on retiendra que Hrsta se forme en 2000 sous l’impulsion de son leader Mike Moya qui joue donc aussi avec Godspeed, Molasses, Set Fire To Flames ou encore au sein de l’Elizabeth Anka Vajagic’s Band.

La tentation d’un rapprochement entre ces différentes formations est grande et au fond plutôt évidente, même si Hrsta se distingue de ces autres collaborations.

Là, Mike Moya y chante, voix androgyne, lointaine et diffuse accompagnée de guitares plus sèches qu’électriques.

Les envolées sur-orchestrées et les nappes électriques pressurisées qui aspirent l’air et l’espace font place à une instrumentation délétère, plus retenue et dosée dans une alternance épurée d’harmonium, de guitares et de voix.

Psychédélisme noir, rock folk et ou space rock qui rappelle parfois Mazzy Star la voie est ici ouverte sur une frontière où l’on distingue encore un peu de lumière, et la voix ouvre sur des espaces larges, libérés.
Inspirez, mélancoliques….

Titres extraits de « Ghosts Will Come And Kiss Our Eyes » paru sur Constellation Records

Beau Village

Holiday

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube