Guilaume Désanges





Première suisse pour ces conférences qui ont connu un grand succès lors de leurs présentations internationales (Centre Pompidou, Tate Modern, de Appel Amsterdam, Frankfurter Kunstverein…). Guillaume Désanges utilise ici des substituts d’oeuvres pour renouveler une approche de l’histoire de l’art dans une perspective volontairement subjective. Commissaire indépendant et critique d’art, Guillaume Désanges s’est notamment illustré […]

Première suisse pour ces conférences qui ont connu un grand succès lors de leurs présentations internationales (Centre Pompidou, Tate Modern, de Appel Amsterdam, Frankfurter Kunstverein…). Guillaume Désanges utilise ici des substituts d’oeuvres pour renouveler une approche de l’histoire de l’art dans une perspective volontairement subjective. Commissaire indépendant et critique d’art, Guillaume Désanges s’est notamment illustré par ses projets expérimentaux; il est actuellement associé au centre d’art le Plateau à Paris.
Une histoire de la performance en 20 minutes, 30 figures et 70 ans, apporte un historique concis de la représentation du corps dans l’art, jouée en direct par un acteur. L’histoire de la performance est décomposée en dix gestes (apparaître, recevoir, retenir, s’échapper etc.) et joue avec l’idée de pouvoir exposer l’art avec un seul corps et une seule voix.

Signs & Wonders (Théorie de l’art moderne / Théorème de l’art maudit) est une étude subjective de quelques-unes des figures majeures de l’art moderne comme de l’art minimal et conceptuel sous la forme d’une investigation mystique. Quels sont les liens entre les formes et les signes, l’art et la Cabale, les coïncidences et les symboles ? La conférence est entièrement illustrée par des jeux d’ombres. Une opportunité de mesurer le potentiel illusionniste et magique de pratiques que nous catégorisons trop facilement du côté du pur rationalisme.

Signs & Wonders
11 Novembre
Anciene Gare, Fribourg

Vox artisti, la voix de ses maîtres est une conférence expérimentale produite à partir d’extraits d’archives, de poésies sonores, de sons, de performances ou d’entretiens d’artistes. Les rapports entre la voix et l’art prennent la forme d’un dialogue factice entre «fantômes». Le conférencier reste muet, laissant la parole aux artistes.

www.guillaumedesanges.com

Vox artisti, la voix de ses maîtres
12 Novembre
Anciene Gare, Fribourg

La revue Tissu présente:
Conformances et perferences

Cette soirée est une carte blanche aux instigateurs de la revue Tissu, basée à Genève, qui invite des artistes plasticiens à investir le support papier. Il s’agira d’une tentative d’hybridation compacte de conférences et de performances abordant des objets aussi divers que les rapports clandestins entre architecture et typographie, le destin tragique d’un groupe de rock oublié dans les années 80, les apports sédimentaires dans la cristallisation du chagrin ou encore l’improvisation de la musique non enregistrée.
L’objectif est de produire un maelstrom à différents étages sans avoir à se taper les escaliers.

www.revuetissu.ch

Entracte avec Perroquet tout s’écroule — performance / concert
18 Novembre
Nouveau Monde, Fribourg