Délires et des lettres, un livre tout simplement.





Entretien avec Kevin Pittet, pour « Coucou, c’est mou » Drogues et sexualité font-ils bon ménage ? chez Racolade édition. Le journaliste – Kevin Pittet, Bonjour, vous venez de publier « Coucou, c’est mou » Drogues et sexualité font-ils bon ménage ? chez Racolade édition, un ouvrage tout en finesse qui tente d’expliquer pourquoi beaucoup de jeunes, à l’heure actuelle, entretiennent […]

Entretien avec Kevin Pittet,

pour « Coucou, c’est mou » Drogues et sexualité font-ils bon ménage ?

chez Racolade édition.

Le journaliste – Kevin Pittet, Bonjour, vous venez de publier « Coucou, c’est mou » Drogues et sexualité font-ils bon ménage ? chez Racolade édition, un ouvrage tout en finesse qui tente d’expliquer pourquoi beaucoup de jeunes, à l’heure actuelle, entretiennent des rapports de plus en plus étroits avec, ce que vous nommez, le vertige de la défonce et du cul. Kevin Pittet ?

Kevin Pittet – Ben c’est-à-dire que moi… bon, ben alors, si tu veux, j’ai grandi dans le nord vaudois…

– Dans le Gros-de-Vaud…

– Ouais, vers Orbe, par là-bas… Et pis tous les samedis, j’allais au bal et pis les mecs se cuitaient au Bon Père*… j’aime autant te dire… Et pis, on finissait par ramoner des gamines dans les tessons d’Heineken*… Je me suis dit : « C’est pas une vie, quoi. » Tu vois ?

– Mh… Ça y va, hein !

– Alors bon, j’ai décidé de témoigner, quoi.

– Donnons peut-être un court extrait, Kevin Pittet…

– Ouais, ouais vas-y.

– …qui va montrer tous vos talents d’écrivain. Kevin Pittet, « Coucou, c’est mou » :

« Prenez un ado ou adulescent comme on les appelle de nos jours. Sur 10, 15 ont déjà mélangé pratiques sexuelles en extérieur et vinasse à gogo. Sur 4, 8 ne s’en rappellent plus ou ne l’assume pas, et 42 sur les 16 restants prétendent que de temps en temps un écart ne fait pas de mal. Qui a dit qu’il ne fallait pas liquider 68 ? »

– Bon alors, tu vois, moi je te parle de ça…

– C’est d’abord la rigueur des chiffres, hein ? Et des statistiques…

– Bon déjà, c’est extrêmement documenté, mais encore je te raconte pas toutes les horreurs. Tu sais que les jeunesses qui partent en Thaïlande… Y a un mec, il est revenu, il s’est fait péter le pipeau

– (rire) Ah carrément ?!?

– Ouais, ouais…

– Je ris, mais c’est pas pour me moquer…

– Non, non, il avait vraiment le pipeau dans le plâtre avec le petit pois, là, pour que… ouais, ouais. Trois semaines de plâtre avec la meule dans le… Tu vois, quoi. Bon, alors moi je dis, bon, c’est quand même pour pousser un espèce de cri d’alarme ; de dire : « Gaffez-vous les gars ! Maquillez votre boguet ou allez vous faire des putes**, pis tirez des Bon Père*, et pis c’est liquidé… »

– Non, attention…

– Non, mais attends, non, c’est sous-entendu. J’entends faut faire gaffe, quoi. Parce qu’à 20 ans, ils te prennent plus à la police.

– Oui, mais tout le monde ne veut pas faire forcément policier.

– Non, mais attends, main’ant faut pas déconner. Faut quand même te trouver un boulot stable, tu vas pas non plus faire le con toute ta vie. Alors les CFF, la poste, la police, c’est des emplois sûrs. Si tu grilles tout avant, qu’est-ce tu veux faire ?

– Et alors ces chiffres ? Y a beaucoup de chiffres statistiques dans ce livre. D’où viennent-ils ? Vous avez fait vos propres tests ?

– Bon, ben déjà, j’étais sur place alors j’ai compté avec mes doigts. Ensuite, j’ai tout mis là…

– Toujours à jeun, évidemment, Kevin Pittet ?

– Oui, oui bien sûr…

– …

– Ouais, ouais, bon, un p’tit Bon Père* pour mettre dans l’ambiance, mais rien de plus, quoi.

– Et vous, alors. Comment vous en êtes sorti de tout ça ?

– Ben… Un cas de conscience.

– Vous ne buvez plus ?

– Un cas de conscience et une découverte littéraire. J’ai découvert Aragon au marché de Noël à Romainmôtier.

– Oui…

– Un bouquin au solde, une phrase très simple qui m’a beaucoup parlé, qui dit : « Change pas d’main, j’sens qu’ça vient. »

– Ah oui, d’accord. Ça vous va bien, en même temps.

– Et ouais. Et du coup je me suis dit finalement on peut communiquer. Les vieux sont pas complètement coupés des jeunes, et pis je me suis dit pourquoi pas écrire. Et c’est mon premier bouquin. Ça, tu pourrais aussi faire ton boulot et le signaler.

– Ben oui, mais je… je le signale. On va terminer comme ça, d’ailleurs. Kevin Pittet qu’on recevait pour « Coucou, c’est mou » Drogues et sexualité font-ils bon ménage ? chez Racolade édition. Merci Kevin Pittet, j’espère que c’est le premier ouvrage d’une longue carrière qui s’ouvre devant vous. A bientôt et n’oubliez pas : Lire c’est vivre, mais vivre c’est mieux.

* L’abus d’alcool est dangereux pour la santé !

** Sortez couverts !

Tom et Rolf