Délires et des lettres, un livre tout simplement.





Entretien avec Ludo Weinberg pour « Coup d’sac, quine et carton » (toutes les arnaques pour gagner au Loto) chez Poivre. Le journaliste – Ludo Weinberg, Bonjour, vous sortez ces jours-ci « Coup d’sac, quine et carton » (toutes les arnaques pour gagner au Loto) chez Poivre. Un livre de conseils avisés et d’astuces sympas… Ludo Weinberg – Très sympa… – […]

Entretien avec Ludo Weinberg

pour « Coup d’sac, quine et carton » (toutes les arnaques pour gagner au Loto)

chez Poivre.

Le journaliste – Ludo Weinberg, Bonjour, vous sortez ces jours-ci « Coup d’sac, quine et carton » (toutes les arnaques pour gagner au Loto) chez Poivre. Un livre de conseils avisés et d’astuces sympas…

Ludo Weinberg – Très sympa…

– Oui, très sympa… pour optimiser la pratique de tout un chacun quant aux jeux de hasard. Alors, Ludo Weinberg, le hasard est-il programmable ?

– Eh ben, si vous lisez mon livre, vous allez apprendre que oui.

– Alors vous êtes donc, à la base, vous, Ludo Weinberg…

– Astrophysicien.

– Astrophysicien !

– Parcours classique. Scientifique, économiste…

– Et un jour, pendant votre travail, vous observez les étoiles comme d’habitude…

– C’est ça.

– Et que se passe-t-il ?

– J’étais devant la constellation de l’Opossum.

– Oui…

– Très belle constellation.

– Je ne connaissais pas…

– Oui, elle est à côté de la Grande Ourse, mais l’ours est plus grand donc on le voit mieux.

– D’accord.

– J’observais l’Opossum pendant bien deux heures, deux heures et demie, à l’aide de ma lunette. Quand tout d’un coup des taches de couleurs sont apparues. Ces taches sont devenues des chiffres.

– Des chiffres ?

– Des petits chiffres boudinés. Des petits quatre, des petits deux… Alors j’ai décidé de les noter sur un ticket. Et le lendemain, je me suis aperçu que c’était la combinaison pour gagner au Loto.

– Révélation !

– C’est ça.

– Et c’est le début d’un changement de carrière…

– Exactement.

– Je vais me permettre d’illustrer vos propos en lisant un court extrait de « Coup d’sac, quine et carton » de Ludo Weinberg :

« 55, 41, 69, 89, 3, 13… et numéro complémentaire le 7. Si cette combinaison sort le soir où vous l’avez jouée, vous êtes sûr de gagner. Voilà un de mes secrets. Mais chut, ne le répétez pas, vous aurez encore plus de chance de gagner. »

– Non, mais là, c’est vraiment une pique contre tous ces bouquins qui se disent scientifiques alors que ce sont juste des arnaques pour de pauvres gens. Non, le mien est extrêmement sérieux.

– Oui, le vôtre est beaucoup plus sérieux et se base sur des données réelles.

– Notamment tout le chapitre sur Carambar.

– Le chapitre sur Carambar… Il est étonnant, celui-là.

– J’ai découvert, n’est-ce pas, au travers de mes recherches, que la loterie était de mèches avec le grand bonbonnier Carambar.

– Carrément ?

– Oui, tout à fait. Mais très simplement. Elle donne des codes. Et si on sait les observer, on peut très bien gagner.

– Par exemple ?

– Ben, dans les blagues Carambar… Je vais prendre une blague que tout le monde connaît. La blague de Toto l’Africain…

– Ah, je la connais pas celle-là.

– Celle qui fait euh… Toto l’Africain arrive et il fait : « Où il é pa’ti ‘oméo ? »

– Oui…

– Et quelqu’un lui fait : « Oh ben il é pa’ti ! »

– …

– La fameuse blague… Célèbre, hein.

– Une blague Carambar, effectivement.

– Dans cette blague-là, vous avez donc plein de voyelles, hein, si on veut bien… Des voyelles partout.

– Mh hm…

– Vous faites la règle de trois. Vous multipliez par deux. Ça va vous donner des chiffres. Ces chiffres, vous les appliquez sur la grille, et vous êtes sûrs de gagner.

– A 100% sûr ?

– Oui.

– Eh ben dites donc… alors là, je suis vraiment excité comme une puce. Je vais aller de ce pas acheter un Carambar.

– Oui, oui… Mais, à la base, on le fait pas forcément, le lien entre Carambar et la loterie.

– Non, non. C’est vous qui l’avez trouvé. Grâce à vous maintenant on a des trucs pour gagner au Loto.

– Grâce à mon intuition.

– Merci Ludo Weinberg pour « Coup d’sac, quine et carton » (toutes les arnaques pour gagner au Loto) chez Poivre.

– Je vous en prie. Vous savez, je pourrais résumer ma philosophie par une phrase de Van Damme : « Si tu téléphones à une voyante et qu’elle décroche pas avant que ça sonne, raccroche ! »

– Merci. A bientôt et n’oubliez pas : Lire c’est vivre, mais vivre c’est mieux.

Tom et Rolf