Articles de l'échinococcose, Décembre 2009-Janvier 2010

le coin des coccinelles – Chroniques de Cujeon

Le 22 janvier prochain, Cujeon fêtera les 10 ans de la disparition de Soeur Florette. L’occasion pour nous de revenir sur le parcours exceptionnel d’une des personnalités les plus populaires de notre région. Née en 1950 dans une famille de métayers de la région d’Ourbic, Florette Bécusson se sent très vite appelée par Dieu. A […]

...voir les détails

BAZAR DE NUIT: AMOK ! AMOK !

« Variations sur le thème de la folie douce et meurtrière » Une création textuelle et musicale de Bazar de Nuit qui explore cette zone floue où la raison confine avec la folie. Le concert se présente comme une longue montée faite de tensions et de grincements dont on sait qu’elle mènera inexorablement vers la folie la plus brute. Aux instruments traditionnellement dévolus […]

...voir les détails

NODE FESTIVAL: Le Theremin à l’honneur

Inventé en 1920 par un étudiant physicien nommé Lev Sergeyevich Termen, le Theremin est un objet à la frontière de la science et de l’art, et qui a traversé le vingtième siècle, tel un ovni le ciel soviéto-américain. Si l’instrument est étrange, la vie de son créateur ne l’est pas moins, lui qui fut successivement […]

...voir les détails

Sound & Vision V

Tu t’appelles Wayne Kramer, tes premiers pas dans la vie tu les fais dans l’industrielle Detroit, Michigan. Entre la High School, les nuages de fumées rejetés par les industries automobiles qui t’encerclent, et le pavillon de banlieue suburb que tes parents (qui, il y a fort à parier, sont probablement au moins, pour l’un d’entre […]

...voir les détails

BANDINI

Le 8 mai 1967, lors du huitante-huitième tour du GP de Monaco, alors qu’il était second, lancé à la poursuite de la Brabham de Denny Hulme, Lorenzo Bandini perdit le contrôle de sa Ferrari qui se retourna et s’embrasa immédiatement. C’est ainsi que l’intrépide vainqueur des Vingt-quatre Heures du Mans de 1964 périt, des suites […]

...voir les détails

Pourtant, j’avais mis un pantalon

Trop souvent les femmes victimes de viol sont considérées comme un peu – trop – consentantes par la société. Ces préjugés sont encore ancrés dans les mentalités, les discours médiatiques et chez les professionnel-le-s susceptibles d’être en contact avec les victimes (domaine médical, juridique ou thérapeutique). Afin de dépasser les clichés, le groupe «Droits des […]

...voir les détails

SELAH SUE…

… N’A PAS ENCORE SORTI DE DISQUE ALORS SI VOUS NE LA CONNAISSEZ PAS, NE TOURNEZ PAS LA PAGE ET LISEZ PLUTôT (AVANT D’éCOUTER) (Et si quelqu’un a une guitare électrique à donner, merci de lire ce qui suit) Alors que Vanessa Paradis sort un album best of pour fêter ses 20 ans (et des […]

...voir les détails

Sound & Vision IV

Trip pacifique 1970 : La montée d’une vague aigre de désillusions. Les promesses révolutionnaires du printemps 68 avortées. Les inquiétudes croissantes du rapport désastreux de l’Homme à la Nature. Le tout comme une mauvaise descente d’acides… Introspectif, libre, mystique, psychédélique et mélancolique, c’est la vague qui porte les acteurs de la glisse comme la bande […]

...voir les détails

KLAT

A l’occasion de sa nouvelle exposition personnelle au Centre d’Art Contemporain de Genève, le groupe KLAT présente une nouvelle installation conçue spécifiquement pour les espaces du Centre : «TENNESSEE WIGGLER THE BIG FAT WORM AKA LE LOMBRIC COSMIQUE». Cette sculpture monumentale représente un ver de terre géant (ou lombric) qui se déploie à travers les salles d’exposition. Ce projet […]

...voir les détails

Parfois mon reflet

Parfois mon reflet vit sa propre vie. Il s’échappe de la glace alors que, penché sur le lavabo, je tente de poser une lentille sur un oeil endormi. Je referme la pharmacie et la buée a remplacé mon visage. Mon double a tout prévu. Je ne m’inquiète pas. Pas encore. J’ai d’autres priorités. Je pense à elle. Elle était lointaine, ce matin. […]

...voir les détails

Train-train

«Excusez-moi» dis-je en m’installant tant bien que mal en face de la femme après avoir hissé mon sac à dos sur le porte-bagages. Je me sens toujours un peu gauche, je pense avoir cogné son genou, mais en fait, je ne l’ai même pas effleurée. Le train est bondé, comme tous les mardis. Avec mon […]

...voir les détails

Lumineuse voie cosmique

«So we dusted off dreams / left no room in between and apologized / to be carried away so free / to be carried away so free» («Nous avons donc dépoussiéré les rêves, laissé aucun espace entre nous, et nous nous sommes excusés de nous emporter si librement») Paroles extraites du titre « Never Seen », ballade mystico-cosmique qui vous fait perdre tout bon […]

...voir les détails

Le petit salopard…

…ou les déboires d’un barman Je t’offre un verre ? C’est ma tournée. Assieds-toi tranquillement au bar. C’est le début de soirée, y a de la place, on respire. Le iPod se la joue lounge. C’est la bonne heure pour apprécier. Tu sirotes tout doux, une gorgée après l’autre. Tu termines ton glass et tu me regardes, l’oeil souriant; je te resserre un coup. Et puis […]

...voir les détails

Allumer une cigarette à une bougie provoquerait la mort d’un marin quelque part dans le monde

Mark Berube est un songwriter d’origine canadienne qui aime voyager et nous faire voyager, preuve en est l’interface de son site Internet www.markberube.com. Sous la forme d’un carnet de voyage, ou plus précisément d’un carnet de notes ouvert, il nous nous emmène dans son univers musical, nous décrit son actualité, retranscrivant ainsi des morceaux choisis de son quotidien. Et vogue […]

...voir les détails

DE “THE SHIELD” À LAUTER…

Non, mais qu’est-ce que les séries télévisées ont fait de moi ? C’est quoi ce titre et c’est quoi ce lien improbable entre «The Shield», série policière sur fond de métal chicanos énervés et le songwriting de l’Alsacien Lauter sur fond d’influences Folk américaines et de Post Punk anglais ? Et bien, un lien, il y en a […]

...voir les détails

MONTELLY FILM FESTIVAL

C’est quoi ce nom ? Ils se la pètent au Bourg, eux ils écrivent en anglais !!! Pour ceux qui n’étaient pas là au début, et il y en a beaucoup, il est bon d’expliquer que ce festival du film est né dans la ferveur d’une certaine époque du Café de Montelly, où il y faisait bon vivre et […]

...voir les détails