CAFE POLITIQUE

MERCREDI 19 MARS
Bar: 19h30
Début: 20h00
Entrée libre

« PRISM: jusqu’où ira la surveillance de masse? »

Débat – discussion

En juin 2013, Edward Snowden, ex-consultant au sein de la NSA, révèle au quotidien britannique The Guardian que le programme PRISM est « la source première de renseignements bruts utilisés pour rédiger les rapports analytiques de la NSA ».

Ce programme qui collecte les courriels, fichiers, photos, communication audio et vidéo par internet ou encore les informations figurants sur les réseaux sociaux permet, grosso modo, d’espionner tout le monde, partout et avec la complicité des géants américains de l’Internet et du cyberespace.

Les entreprises concernées, comme par exemple Microsoft, Google, Facebook, You Tube ou encore Apple, ont publié des démentis expliquant que la NSA ne pouvait pas se connecter directement à leur serveur et n’avoir jamais entendu parler de l’existence dudit programme.

Mais qu’en est-il vraiment? A quoi servent ces données? Comment sont-elles utilisées? De telles révélations ont relancé le débat sur les limites entre respect des données personnelles et de la vie privée d’un côté, et lutte contre la criminalité et le terrorisme de l’autre.

Organisé par L’Assopol et par Cospol