Behold The Spirit Tour





William Tyler (Lambchop, Paper Hats) & Volker Zander (Calexico) (US) Au coeur de l’anxiogène Amérique Redneck suceuse de côtes de porc, membre de la National Rifle Association et adepte du Quadrille voici pourtant l’homme qui pourrait bien vous convaincre d’un aller simple pour Nashville, Tennessee. Cet homme : c’est William Tyler. Guitariste prodige et multi-instrumentiste qui  […]

William Tyler (Lambchop, Paper Hats) & Volker Zander (Calexico) (US)


Au coeur de l’anxiogène Amérique Redneck suceuse de côtes de porc, membre de la National Rifle Association et adepte du Quadrille voici pourtant l’homme qui pourrait bien vous convaincre d’un aller simple pour Nashville, Tennessee.

Cet homme : c’est William Tyler. Guitariste prodige et multi-instrumentiste qui  oeuvre avec l’humilité des artistes de talent qui ne seront jamais des superstars, mais pourraient bien devenir des légendes.

Homme de l’ombre crédité sur les enregistrements de Bonnie « Prince » Billie, The Silver Jews, Wooden Wand, des vieux héros de Nashville Bobby Bare ou Charles Louvin, et musicien au sein des formations alt-country Lambchop et KORT autour du frontman Kurt Wagner ; c’est dans le sillage des grands guitaristes américains primitifs que William Tyler livre à la fin 2010 son premier album solo « Behold The Spirit » (Tompkins Square Records).

Session d’indie-folk stellaire qui emboîte le pas du légendaire guitariste John Fahey, « Behold The Spirit » fraie avec l’Americana acoustique de Jimmy Page ou de Jim O’Rourke, avec les premiers enregistrements de Bert Jansch et ne nierait les influences ni du Folk anglais de Pentangle, ni celles des ballades du folklore apalachien.

William Tyler jongle avec la précision d’orfèvre du finger-picking et avec la pédale fuzz et les drones hypnotiques pour un résultat pourtant cohérent. Un album celluloïde  où le blues, la country acoustique, la musique concrète, l’improvisation et même une touche de noise composent la bande son parfaite d’un road movie unique dont vous avez la liberté des images.

Il ouvrait la tournée américaine de Yo La Tengo en janvier de cette année et ce sont les routes européennes qu’il empruntera en avril. Sur cette tournée instrumentale, William Tyler sera accompagné de Volker Zander à la contrebasse, bassiste du combo blues, jazz, country, mariachi Calexico.

M.J.

www.myspace.com/historyismystery