Article 1 Scène 2: Festival de théâtre pour les droits humains
Aftershow: Iggy

VENDREDI 19 MARS
Bar: 20h
Début: 20h
Article 1 Scène 2: Abo.: 40.-/réduit 30.- Soirée: 25.-/réduit 18.- 1 spectacle: 15.-/réduit 12.- //Entrée aftershow: 5.-

Du 19 au 21 mars, le Bourg accueille la deuxième édition du festival de théâtre pour les droits humains « ARTICLE 1 SCENE 2 ».

Sous l’impulsion de l’association Théâtractive et de Caroline Stevan, une première édition a lieu en 2008 au théâtre du 2.21.

Fort d’un premier succès, mais aussi face à la nécessité de poursuivre le dessein de conscientiser par l’expression scénique, une deuxième édition devait voir le jour…

Incisifs, drôles, profonds aussi bien que glaçants, les propos seront toujours justes et forceront les remparts parfois confortables de sa propre conscience, que nous aménageons souvent pour éviter d’être frappé par la réalité du pire : l’exclusion, la pauvreté, les discriminations, le déracinement, la domination masculine, et plus généralement la violation des droits fondamentaux de l’Homme.

20H
Médée et autres récits de femmes

de Dario Fo et Franca Rame
par la compagnie des Ombres
Mise en scène: Jérôme Richer

Trois femmes: La première, violée dans une fourgonnette: Douleur et incompréhension. La terroriste Ulrike Meinhof décrit son emprisonnement en isolement complet. La troisième: Médée, refuse de n’être qu’une mère et un corps vieillissant.
Trois histoires qui disent l’oppression des femmes, interprétées par Virginie Lutz, seule en scène.

21H30
Les pauvres sont tous les mêmes ou des chevreuils à vive allure

De Marielle Pinsard, en collaboration avec Catherine Büchi et Julie Cloux
Mise en scène : Marielle Pinsard
Avec : Catherine Büchi, Piera Honneger, Michèle Gurtner
VDJ : Michael Spahr
Lumières : Denis Faure

Non, vraiment, les pauvres ne sont pas drôles. D’ailleurs, s’ils l’étaient, on leur donnerait plus facilement l’obole. Trois jeunes bourgeoises content leur rapport à la précarité, ébauchent des scénarios pour tirer les mendiants de la misère et finissent par les blâmer de leur causer tant de culpabilité.

Réservations et Infos

Tél. : 076.461.56.64

AFTERSHOW
00H ENTREE 5 CHF

IGGY (Black sans Diamond)

Dubstep, Funky & Wonky Beatz

Phil’eas et Iggy fondent en 1998 le duo (DJ/MC) lausannois Black Diamond autour d’une passion commune pour la musique jamaïcaine.

Jusqu’en 2005, ils sont au centre de la scène Dancehall romande avant de se pencher progressivement sur la face plus sombre et introspective du Dub électronique : le Dubstep.

Dès lors, ils importent les basses fréquences de ce courant né dans le sud de Londres en y organisant les premières soirées à Lausanne et cumulent depuis les warm up des maîtres et instigateurs anglais du genre que sont, pour ne citer qu’eux, Skream, Benga, Scuba ou encore Hatcha.

Ce soir c’est Iggy en solo qu’on reçoit, freaky collectionneur et Dj inspiré.

Une de ses dernières mixtapes