AN AUTUMNAL TOUR





« An Autumnal Tour » est une soirée à appréhender comme un met dégusté dans le noir, les yeux fermés; le son, la matière première, sera alors apprécié à sa juste valeur. Fermez les yeux et regardez ! La musicalité que l’on peut trouver dans le son et la réactivité sonore de l’environnement sont les […]

« An Autumnal Tour » est une soirée à appréhender comme un met dégusté dans le noir, les yeux fermés; le son, la matière première, sera alors apprécié à sa juste valeur. Fermez les yeux et regardez !

La musicalité que l’on peut trouver dans le son et la réactivité sonore de l’environnement sont les caractéristiques principales des compositions jouées ce soir au Bourg. Influencée aussi bien par Pierre Schaeffer, Francis Dhomont ou d’autres précurseurs sonores que par l’environnement, la musique de Lawrence English ou celle de Luca Forcucci se nourrit de matériaux sonores glanés au quatre coins du globe, dans des environnements urbains et naturels.

Lawrence English est artiste sonore, curateur d’événements, de media art et d’art sonore, producteur et patron des excellents label Room 40 et Someone Good sur lesquels figurent Tennis Coat, Taylor Deupree, DJ Olive, Oren Ambarchi, Luc Ferrari et bien d’autres. Il distille des sonorités fastueuses et épurées qui envoient l’auditeur dans des paysages sonores où une multitude de mondes se téléscopent. Il est basé à Brisbane en Australie. Il a notamment collaboré avec Francisco Lopez, John Chantler ou Christian Fennesz. Son dernier opus sorti cette année s’intitule A Colour For Autumn, sur 12K records.

Luca Forcucci est artiste sonore, performer et compositeur. Son travail se concentre sur les propriétés sonores de l’espace architectural, les architectures immatérielles, les environnements naturels et digitaux. Il présente au Bourg une composition issue d’enregistrements prélevés en Amazonie. Il mène actuellement une recherche sur le cerveau et le son au Brain Mind Institute de l’EPFL à Lausanne. Il expose, dans le cadre de l’exposition “Corps Sonore”, jusqu’au 28 novembre à la galerie Archizoom à Lausanne, avec entre autres Carsten Nicolaï, Max Neuhaus et Christian Marclay.

Robin Michel est artiste visuel. Depuis 2006, il se produit occasionnellement en tant que dj sous le nom de rm. Travaillant essentiellement avec de la musique électronique expérimentale, les sets qu’il propose se lisent comme des collages sonores dans lesquels se téléscopent diverses sonorités complexes et intenses.