«ST KROPF»: EXPOSITION PERSONNELLE DE STÉPHANE KROPF • BANG OYSTER!





Stéphane Kropf ne fait rien comme tout le monde! Par principe, si l’on peut dire… Prenons la Peinture pour ce qu’elle est aujourd’hui; c’est-à-dire un objet qui a beaucoup plus que trois lavages. Si le peintre est artiste, amateur, professionnel, artisan, inspiré, dandy, conceptuel, certains vont même jusqu’au nécrophile! Kropf ne fait rien comme tout […]

Stéphane Kropf ne fait rien comme tout le monde! Par principe, si l’on peut dire… Prenons la Peinture pour ce qu’elle est aujourd’hui; c’est-à-dire un objet qui a beaucoup plus que trois lavages. Si le peintre est artiste, amateur, professionnel, artisan, inspiré, dandy, conceptuel, certains vont même jusqu’au nécrophile! Kropf ne fait rien comme tout le monde, par principe!

En Peinture: si le Sujet nous pose encore problème, Kropf choisit plutôt de prendre la peinture comme une matière avant tout. Il nous renvoie à nos questions, qui semblent sans réponses par essence, et qui retombent alors, comme des effets retard de la pensée par rapport à la réalité du médium. Si la couleur peut être une voie dans la composition, Kropf choisi plutôt un effet qui donne à voir, si l’on évite, en tant que
spectateur, le duel réflexif immobile avec la toile, toutes les couleurs du spectre sans même qu’elles soient réellement appliquées sur la surface de la toile. En gros ici, bougez vous du Divan! Enfant gâté de la peinture, ou fils indigne. Il semblerait qu’il partage surtout son temps
entre hobby et obsession, à se projeter dans la nacre des coquilles d’huître.

Kropf ne fait rien comme tout le monde, la toile est couverte encore une fois. Monochrome peut-être, mais que faire d’autre! Malgré tout, usant d’une sorte d’infra mince irrévérencieux, la Peinture est ici une fois de plus «rallongée».
Par principe bien sûr!